lundi 22 juin 2009

Pour Un Flirt Avec Toi...

Alors que Phil Spector va mordre la poussière 19 années en prison, très loin de son extraordinaire collection de perruques (un aperçu saisissant ici), retour sur deux tubes intimes, entre classique Northern Soul et pop spectorienne.

Photobucket

Grâce soit rendue aux têtes chercheuses d'Optimo, qui enrobent leur mix virtuose et érudit How To Kill The Dj (Part Two) d'un deuxième Cd où éclectisme rime avec intemporalité, notamment le long des 2 minutes 45 de ce hit des Flirtations, un trio de chanteuses britanniques de la fin des sixties qui n'aimaient tant qu'à remuer leurs hanches dans le décor romantique de l'abbaye cisterienne de Tintern, en témoigne ce ravissant scopitone.

THE FLIRTATIONS Nothing But A Heartache (Deram - 1969)

Trente-cinq plus tard, une demie décennie avant les Pipettes, le single au titre à rallonge de Johnny Boy assume son pedigree avec morgue et classe. Production spectorienne donc de James Dean Bradfield des Manic Street Preachers, parrainage encombrant de Mick Jones ou de Johnny Marr pour ce one-hit wonder, dont l'album ne confirmera jamais l'éclatante réussite de cet enthousiasmant premier single.

JOHNNY BOY You Are The Generation That Bought More Shoes And You Get What You Deserve (Vertigo - 2004)

Et c'est sans doute mieux ainsi...

1 commentaire:

  1. ce Spector il n'a pas un fil sur le caillou dis donc.....



    pardon

    RépondreSupprimer